Les Races


Si ce nouveau monde est avant tout humain, il existe d’autres races reflétant la multitude de facettes et d’humeurs qu’il pouvait représenter. Les races qui ont survécu ont recommencé à ériger des cités, à tracer des frontières. Elles se battent aujourd’hui pour conquérir, par l’alliance ou par la force, ce monde qui les accueillait autrefois. Si chaque race a ses particularités, il n’en est pas moins vrai qu’elles ont leur place côte à côte et que la culture plus que la couleur de la peau est le symbole fédérateur… Ou d’exclusion.


Les Humains
Les Humains sont la race dominante de ce monde, emplis de mystères. Ils ont survécu à la Grande Éclipse et ont recommencé à se forger un monde. Ils sont à la base de la création de la plupart des cultures. Ils n’ont pas de domaines de prédilection et c’est ce qui fait leur plus grande force. Ils sont capables de briller dans tous les domaines. La nation humaine est un prisme de valeurs morales, un terreau sur lequel poussent les idées les plus nobles comme les desseins les plus sordides.  


Les Wahaliss Clairs et Sombres
Ces deux races, bien que très différentes physiquement auraient en commun leurs origines. Celles-ci se perdraient dans la nuit des temps. Ces deux races sont assez rares.

Les Wahaliss Clairs :
Leur caractéristique physique principale est leur peau blanche comme la neige. Ils peuvent avoir les yeux argentés ou intégralement blancs et ont parfois des petites cornes non létales. Ils possèdent une chevelure de couleur blanche ou bleue voir argentée. Ils ont une apparence plutôt svelte et gracieuse ainsi qu’une démarche souple et légère. Bien qu’ils soient capables de faire preuve d’agressivité, ils préfèrent généralement user de leur intellect et de diplomatie pour régler les difficultés qu’ils rencontrent.

Les Wahaliss Sombres :
Ils ont la peau d’un noir ébène profond et des yeux sombres qui leur donnent un aspect particulièrement inquiétant. Leur chevelure, généralement noire, peut se dégrader en brun foncé, très souvent parsemés de mèches rouges. Ils ont le plus souvent les yeux rouges ou sombres, voir totalement noirs. Ils ont des cornes et des crocs ainsi que parfois des griffes redoutables. Leur corpulence et leur musculature sont particulièrement développées et les prédisposent naturellement aux arts de la guerre. Leur tempérament est fougueux et empreint d’agressivité et certains diront d’eux qu’ils sont impétueux et belliqueux, tant ils aiment régler les conflits par le combat, les armes à la main. Mais ils sont parfois capables d’une grande transigeance.


Les Aonys
Leur morphologie les rapproche grandement de la race humaine, bien qu’étant souvent de plus petite constitution. Ils aiment se décorer les cheveux avec ce que peut leur offrir la nature, comme par exemple des fougères ou des morceaux de lianes, avec lesquels ils tissent de magnifiques tresses. On dit bien souvent d’eux qu’ils sont d’un tempérament aimable mais bien que plutôt pacifistes, ils peuvent se révéler d’excellents combattants.
Ils ont un lien certain avec la nature qui va au-delà de leur propre compréhension. Certaines légendes racontent que lorsqu’ils sont dans de vastes milieux boisés, ils ont un sentiment de sécurité qui emplit leur cœur.

Les Kargs
Sorte de grands singes à fourrure blanche, les Kargs composeraient l’une des races les plus anciennes du Monde. Les Kargs sont de véritables animaux qui réagissent presque uniquement à l’instinct et sont réputés pour être dépourvues d’intelligence. Cependant, il n’est pas impossible de nouer quelques contacts, certains d’entre eux maîtrisant des bribes de langage humain. Depuis la Grande Eclipse, il est apparu qu’ils ne se seraient pas autant dispersés que les autres races.


Les Alliants
A l’inverse des Kargs, les Alliants représentent la plus jeune race du monde, issue du métissage entre les humains et les autres races. A la naissance, tous les Alliants ont une apparence humaine, jusqu’au moment de leur Éveil. 
L’Éveil est le moment où l’Alliant se révèle: il change d’aspect pour la première fois. Cet Éveil peut avoir lieu n’importe quand et à n’importe quel âge. 
Sous sa phase transformée qu’on appelle « Egomorphe », l’Alliant devient une caricature de sa race de métissage. Son apparence ainsi que son comportement sont transcendés par cette part qui sommeille au plus profond de lui. 
Il pourra ainsi devenir particulièrement violent ou d’une intransigeance intolérable, il pourra aussi avoir du mal à supporter ce qui est différent de cette part raciale qui le domine. 
Physiquement, son corps subira des transformations partielles, une partie de son corps devenant semblable à cette part de lui qui émerge, par exemple :
- Un Alliant Wahaliss Sombre pourra avoir une partie de son visage ou de son corps muté, avec une seule corne plutôt d’aspect agressive, des crocs et un seul œil muté qui pourra refléter toute la dualité et la fureur qui coexiste en lui.
- Un Alliant Wahaliss Clair subira les mêmes transformations partielles, mais la couleur de sa peau sera blanche et ses protubérances et autres appendices seront bien moins agressives. De même, ses pupilles prendront une teinte plus souvent blanche, bien qu’il ne devienne pas aveugle pour autant.
Certaines légendes racontent que des Alliants issus des Kargs auraient déjà été aperçus. Légende ou réalité, il est difficile de le dire avec certitude.

Cliquez ici pour afficher le Pinterest d'inspiration maquillage pour la race Alliant.

L’Alliant est généralement très bien accueilli dans toutes les cultures. Ils sont considérés comme des portes chances. Il est ainsi de très bon augure de partir à l’aventure avec un Alliant dans son groupe. Et c’est sans doute lié à son don unique qui lui permet de voir les éclipses. C’est ainsi qu’un Alliant devient bien souvent un Spirite ou qu’il accompagne ce dernier pour le guider vers les éclipses errantes, parcourant le monde.
Ce qui est certain, c’est que chacun sait quand il rencontre un Alliant, aucun doute ne peut subsister. 
Il existe encore peut-être d’autres races liées à l’ancien monde et qui auraient réussi à traverser cette Grande Éclipse. Mais si c’est le cas, elles demeurent cachées. Il existe toujours de-ci de-là des fables, des histoires, des ragots de comptoir racontant de fabuleuses rencontres mais aucune preuve concrète.