Introduction



Le monde de Crystal a disparu. Sans que nul n’en connaisse la raison, un cataclysme l'a réduit en cendre. Dans un espoir futile, les très rares survivants nommèrent cette apocalypse la Grande Eclipse. L’époque qui suivit, surnommé l’âge de Cendre, dura une éternité et ce n’est qu’à son terme qu’une humanité fragile émergea de la poussière de ce que fut jadis le Nouveau Monde.
Crystal n’est plus, ni ses Esprits et rares sont ceux qui connaissent encore ces noms. Leurs préceptes, leurs magies, leurs disciples ont disparu dans les flammes tout comme les livres et parchemins renfermant des siècles de savoirs. Huroë, Garde-Lune, Eliandir, la mystérieuse forêt du Bois d’Argent, tout avait été consumé par le Créateur comme un enfant capricieux qui se lasse de ses jouets. Toutes les races s’étaient avérées impuissantes. Même la nation Néphéïde si puissante avait été balayée comme un château de cartes.

La nouvelle humanité repartait de zéro et les quelques exceptions devaient se terrer, traumatisées par ce qu’elles avaient vu. Certains se regroupèrent pour former des clans plus grands, découvrant un monde sauvage en s’aventurant dans les terres alentours. Mais la vie était dure, trop pour songer à explorer de nouveaux territoires et rares étaient ceux qui s’éloignaient plus que nécessaire pour leur survie.
Certaines tribus, plus importantes que d’autres, finirent par donner naissance à ce que le temps pourrait transformer en nation. Mais le chemin est encore long et l’une des clés est la connaissance. Ces peuples plus avancés commencent à chercher à comprendre, à découvrir, et c’est enfin l’heure des premières rencontres avec d’autres ethnies, d’autres cultures.

Nous sommes à cette époque précaire où tous connaissent le sort funeste du monde d’avant, sans que personne ne détienne une once de vérité : les royaumes et histoires d’antan n’ont jamais existé que dans les fables et ils ne sont pas rares, ceux qui refusent de croire en ces temps anciens porteurs de tant de tourments.

Nous sommes dans un monde occulte où la magie rare, incomprise, redoutée, est légendaire, où ses arcanes sont loin d’être percées et où le sorcier peine à expliquer ce qu’il ressent, sinon qu’un puissant flot coule à travers lui et qu’il tente de le façonner. Celui qui arrive à un tel prodige est vu comme un être à part.

Nous sommes dans un monde étrange où l’homme cherche à comprendre son environnement et où les arts qu’il pousse de plus en plus loin à travers l’astrologie, l’herboristerie, la médecine ou encore l’alchimie ne cessent de lui prouver l’étendue de son incurie.

Nous sommes dans un monde violent où la vie est fragile, précaire et où une rencontre avec des inconnus est aussi inquiétante qu’intrigante, un monde où quelques visionnaires ont compris que les alliances peuvent valoir plus que de l'or et permettent d'assurer des bases essentielles pour bâtir des relations commerciales, politiques et militaires. Des cités sont en train d'être construites sur de telles bases et avec elles, des royaumes sont sur le point de voir le jour. Leurs influences vont finir par se rencontrer, ce qui forgera des frontières, pour le meilleur ou pour le pire.

Nous sommes dans un monde prometteur où l’humanité doit se forger un destin. Certains voient dans les vestiges de ce passé obscur des pistes, des énigmes qu’il faut résoudre pour comprendre où ils vont. D’autres estiment au contraire que ce passé, responsable de tout, doit être oublié, voir combattu, et qu’il convient de repartir sur de nouvelles bases. Certains, enfin, estiment que le présent est seul digne d’intérêt et que le futur se construit maintenant, en rencontrant d’autres ethnies pour prospérer, en combattant pour se défendre ou en conquérant pour se renforcer.